La chasse au Crestor

 

attentionVous avez reçu un courrier de votre CPAM préférée à propos de l’initiation de Crestor ou d’Ezetrol.
Pas de panique ! Le plus souvent ils se trompent.

Comme d’habitude la sécu tire d’abord et réfléchit ensuite.

Appelez pour récupérer le nom du patient pour lequel ils vous accusent d’avoir initié de façon frauduleuse la prescription. S’il s’avère que c’est un renouvellement, alors lâchez-vous !

Quand ils auront eu leurs 4 vérités par 50 000 généralistes en colère, ils changeront d’attitude.

Ou si vous préférez écrire : lien du texte sur MG FRANCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *