Les fausses belles sirènes du déconventionnement

La période électorale professionnelle est propice aux surenchères et la question du déconventionnement survient souvent rapidement chez certains, afin de mettre en acte le « ras le bol » des médecins.

L’Assurance-maladie et les pouvoirs publics se comportent de manière tellement insupportable que l’idée peut faire son chemin et trouver un écho.

Cependant, il ne s’agit pas d’un acte sans conséquence à la fois professionnelle mais aussi personnelle.

La Convention médicale permet aux patients d’être remboursés des soins prodigués par les médecins conventionnés. Mais elle permet aussi aux médecins d’avoir une couverture sociale. La convention permet aussi la prise en charge partielle des charges sociales et des cotisations retraite.  Cela résulte de la négociation acquise après-guerre avec la mise en place de la Sécurité Sociale et de cette nouvelle vision d’un système de soins solidaire, par lequel les patients peuvent se soigner mais aussi grâce auquel les médecins sont sûrs d’être payés.

Se déconventionner, c’est perdre les acquis ancrés dans un système de santé solidaire.

Se déconventionner, c’est perdre petit à petit sa patientèle qui ne pourra plus payer les soins et qui, immanquablement s’orientera vers d’autres confrères conventionnés.

Se déconventionner, c’est enfin s’exposer à être seul à le faire. Êtes-vous sûrs que ceux qui prônent le déconventionnement le feront eux-mêmes ? L’ont-ils déjà fait ?

La Sécurité Sociale amène une certaine équité face à la maladie et à sa prise en charge. Refuser de participer, c’est abandonner un système solidaire et équitable et laisser la porte ouverte aux mutuelles et aux assurances qui, à terme, dicteront aux médecins ce qu’elles veulent, dans un but économique et non médical.

MG France défend l’exercice de la médecine générale libérale dans un système de soin solidaire.

Défendez-vous. Soutenez MG France.

Gaetan Thénard, Val de saane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *