Du 5 au 9 octobre, voter MG FRANCE, c’est défendre la médecine générale

IMG_1960Pourquoi les jeunes médecins se désintéressent-ils de la médecine générale ? 

Pourquoi de plus en plus de médecins partent en retraite sans successeur ? 

Pourquoi 10 ans après l’obtention de leur diplôme seuls 28 % des généralistes sont installés en libéral contre 90 % des autres spécialistes ?

C’est simple, pour un jeune diplômé, choisir de sinstaller en médecine générale c’est accepter d’être payer au minimum 2 euros de moins que ses confrères spécialistes, c’est accepter de travailler 30 % de plus pour gagner 30 % de moins que ses confrères spécialistes, c’est accepter d’être rémunérer 26 euros net de l’heure pour 9 ans d’études …

Pourtant on nous dit depuis des années que le médecin généraliste est le pivot, le chef d’orchestre du système de santé français, un chef d’orchestre sans baguette ni pupitre, et moins bien payé que n’importe lequel de ses musiciens ! 

MG France est opposée à la loi de santé de Marisol Touraine parce qu’elle n’apporte pas les solutions qui permettraient de rendre la médecine générale de nouveau attractive, au contraire elle vise à dépouiller la médecine générale d’une partie de ses missions, et au lieu de lui donner des moyens supplémentaires, elle va rendre aléatoire sa rémunération avec un tiers payant complexe et non garantis. 

Alors que faire ? 

MG France est le seul syndicat qui se bat pour la médecine générale et les médecins généralistes ! 

MG France dit

  • NON à l’obligation du tiers payant tel qu’il est prévu actuellement !
  • OUI à une formation initiale des médecins généralistes digne d’une spécialité médicale, c’est à dire avec suffisamment de professeurs et d’enseignants universitaires ! 
  • OUI à la consultation de médecine générale à 25 euros (CS + MPC) comme n’importe quelle autre spécialité ! et ce en attendant les prochaines négociations conventionnelles, car augmenter uniquement le CS comme le demande les autres syndicats, c’est maintenir cette inégalité.
  • OUI à la visite à 56 euros, la visite est une spécificité de la médecine générale, tous les patients vue en visite sont des patients complexes qui nécessitent du temps, ce temps médical doit être rémunéré à sa juste valeur !
  • OUI à un moratoire concernant l’accessibilité des cabinets médicaux pour les médecins généralistes justement parce que nous sommes les seuls à nous rendre au domicile des patients qui ne peuvent pas accéder à nos cabinets !

MG France défend la médecine générale,

MG France défend les intérêts des médecins généralistes lors des négociations conventionnelles.

Pas de santé sans généralistes, pas de généralistes sans moyens !

Vincent MOLLET, médecin généraliste à Hérouville Saint Clair (14), tête de liste MG FRANCE NORMANDIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *