Echo de médecin

Version 2Ce jour, j’ai reçu un courrier de la Sécurité Sociale.

Ce courrier me dit que je fais partie des médecins qui dépassent en termes statistiques le quota des indemnités journalières liés à mes arrêts de travail : « le nombre d’indemnités journalières que vous avez prescrites rapporté au nombre de consultations vous place au-delà de la moyenne observée chez vos confrères ».

Passé le temps de compréhension de ces termes administratifs (procédure de pénalité financière, mise sous accord préalable, mise sous objectifs, maitrise des dépenses,…), je suis en colère.

Je suis en colère et je m’accroche à ce sentiment car il me protège de pensées plus douloureuses et plus destructrices.

Recevoir un courrier de ce type de la Sécurité Sociale me fait basculer dans un regard administratif et inhumain sur mon exercice professionnel. Il me fait oublier toutes les qualités de mon travail pour ne retenir que ces statistiques dévalorisantes.

Il me fait oublier tous ces patients que j’ai accompagnés et peut-être arrêtés dans des moments difficiles de leur vie, il me fait oublier tous ces patients que j’ai soignés et guéris, il me fait oublier tous ces enfants que j’ai vu grandir…

La Sécurité Sociale en m’opposant ces statistiques me déstabilise et m’isole. Or il est connu que les principaux facteurs de risque suicidaire relèvent de ces deux sentiments et les médecins ont un taux de suicide bien plus élevé que dans la population générale.

Je préfère être en colère qu’anéanti mais je ne veux pas être seul (et je ne dois pas être seul) pour affronter ce qui va suivre.

MG France Normandie refuse que les médecins éprouvent ces sentiments d’isolement ou de déstabilisation lors d’une mise en cause statistique de la Caisse d’Assurance Maladie.

MG France Normandie s’engage à être proche des médecins mis en cause sur des bases statistiques inacceptables et inhumaines. Le syndicat accompagnera dans sa défense tout médecin qui le désirera et qui prendra contact avec Sandrine Brullard-Delamare s.brullard@wanadoo.fr ou Thomas Lemarié tomlemarie@yahoo.fr .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *