29 juin Le Havre, Pourquoi une formation sur l’exercice regroupé?

La nouvelle loi de santé offre la possibilité aux différents professionnels d’un territoire de s’organiser dans une dynamique pluri-professionnelle. A partir du projet de santé qu’ils ont élaboré et validé par les autorités sanitaires. Ils peuvent obtenir un financement leur permettant de le concrétiser.

Si ce parcours est une belle aventure humaine, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un chemin difficile. MG Normandie organise  une formation au Havre le 29 juin 2017 qui permettra de s’y retrouver dans le domaine de l’exercice regroupé pluri-professionnel Formation 29 juin Le Havre .

A Honfleur, nous avons créé un pôle qui regroupe les professionnels de santé libéraux de premier recours sans structure immobilière commune (infirmiers, kinésithérapeutes, pharmaciens, médecins, pédicures-podologues, sages femmes, orthophonistes, orthoptiste, dentistes).

Du projet de santé à élaborer en passant par la création de la SISA (Société Interprofessionnelle de Soins Ambulatoires) à la soutenance du projet devant les autorités sanitaires, le parcours fut complexe et toutes les aides nous furent nécessaires afin de passer toutes ces étapes sans nous décourager (syndicat MG France, Union Régionale des Professionnels de Santé, partage d’expérience avec d’autres Equipes de Sons Primaires).

Nous, médecins, sommes peu habitués à entrer dans cet univers qui semble de prime abord bien éloigné de notre fonction de soignants. Cependant, tous ces nouveaux dispositifs d’organisation territoriale permettent aux soignants d’un secteur de mettre en place et d’indemniser des projets locaux qui contribuent à la santé publique et améliorent la qualité des soins en favorisant les échanges entre les professionnels.

Pour exemple, le pôle d’Honfleur indemnise nos réunions (réunions pluri-disciplinaires sur des situations cliniques complexes, réunions d’organisation sur la continuité des soins, réunions sur des thèmes médicaux concernant plusieurs professionnels comme le diabète, les pansements, etc.) mais aussi toutes les rencontres pluri-professionnelles s’organisant à domicile, les initiatives de prévention dans les écoles (la protection du dos, les addictions), etc. Le pôle oeuvre aussi pour favoriser le contact avec les structures de santé du secteur et accompagner les initiatives locales en lien avec la santé.

Le pôle permet à tous les professionnels de santé libéraux de s’approprier de nouveaux modes de travail et de rémunérations où les échanges et les rencontres pluri-professionnelles enrichissent et améliorent la prise en charge de nos patients. Nous viendrons donc à la réunion du 29 juin afin de trouver auprès de nos interlocuteurs syndicaux des pistes pour poursuivre cette stimulante dynamique locale.

Sandrine Delamare

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *