Nouveau zonage : pourquoi faire?

Peu de temps après la diffusion de la nouvelle carte de zonage des médecins, l’ARS Normandie précise les modalités de sa mise en place dans son communiqué de presse du 2 février*. 

23,1% de la population normande est en zone déficitaire contre 9,5% jusqu’à présent. Les médecins de ces zones peuvent bénéficier d’aide au maintien de leur activité, d’aide à l’installation ou d’aide à la transmission.

L’APL (Accessibilité Potentielle Localisée) est l’indicateur utilisé par l’ARS pour établir cette nouvelle cartographie. Vous le trouvez sur le lien suivant cartographie APL

Toute notre région est sous haute tension démographique. Les rares zones mieux pourvues attirent des patients sans médecin traitant à des kilomètres à la ronde. Les secteurs d’activité de ces médecins deviennent malheureusement de plus en plus vastes avec des demandes de plus en plus nombreuses.

Il n’y a plus en Normandie de zone où les médecins généralistes peuvent exercer sereinement.

Pour faire face à cette crise sans précédent, la profession à besoin de s’organiser différemment. Le travail en coopération avec les autres professionnels de santé voire avec de nouveaux professionnels est la seule option raisonnable. Pour pouvoir embaucher ou coopérer sur certaines taches, il nous faut des moyens. Seul le développement d’un forfait structure conséquent peut permettre cela.

Etendre le périmètre des aides actuelles aurait été une solution transitoire mais bienvenue. En attendant, chez nous, seule l’initiative du paiement du certificat de décès est étendue. C’est peu et assez mortifère !

* https://www.normandie.ars.sante.fr/lagence-regionale-de-sante-de-normandie-arrete-le-nouveau-zonage-medecin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *