Le régime universel des retraites est-il favorable aux médecins ?

MG France a fait le choix dès le départ de ne pas s’associer à SOS retraite mené entre autre par les avocats.

En effet la problématique des avocats n’est pas du tout la même que celle des médecins libéraux en matière de retraite.

Pour eux, c’est 4 cotisants pour 1 retraité,  pour nous, c’est 1.4 cotisants pour 1 retraité.  Compte tenu du souhait de salariat des jeunes générations, il y a de grandes inconnues sur l’évolution démographique des médecins libéraux.

Dans un régime par répartition ce sont les actifs qui paient les retraites. Un régime autonome, comme la CARMF, est avantageux quand il y a beaucoup d’actifs et peu de retraités dans le corps professionnel correspondant. Mais quand la tendance s’inverse c’est la faillite ! Le système universel protège de cela.

Nous ne pouvons pas défendre bec et ongle notre système autonome de retraites, tout en sachant que dans 10 à 15 ans il sera défaillant, faute de cotisants.

Toutefois cela ne signifie pas que MG France pense qu’il n’y a pas de problèmes avec la réforme des retraites. Nous défendons les intérêts des médecins libéraux dans le système le plus adapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *